Et toi...

Se présenter ?

C’est définir ce qu’on fait. Mais notre envie est aussi de dire ce qu’on est, de le raconter un peu même.
A la question “tu fais quoi dans la vie ?”, une réponse communément admise est de dire en quelque mots simples ce qu’on fait, donc son métier. C’est déjà sur ça, que ça coince. Ce qu’on fait comme activité rémunératrice nous résume t-il ?

Illustration de Céline Pochon

Céline POCHON

Céline est militante coopérative.

Accompagnatrice, formatrice, illustratrice, maman et pas que.

Elle est animée par les récits de vie, (se) raconter des histoires, comprendre ce qui anime les personnes et les projets. “Distilleuse” : laisser couler goutte à goutte pour en extraire les savoirs, transmettre, partager. Ces histoires racontées passent aussi par l’illustration.

Depuis le début de son parcours professionnel, la question du rapport au travail la questionne. D’abord au sein d’associations engagées sur la citoyenneté et l’environnement, elle interroge la frontière floue d’un travail militant. Et qui dit rapport au travail dit organisation collective, la voie coopérative sera ensuite son terrain de jeu pour étudier les nouvelles formes d’emploi, l’intermittence, et le travail au projet, mais aussi les organisations collectives et les systèmes de gouvernance.

Elle poursuit au CNAM, pour approfondir cette question de l’engagement au travail, et plus spécifiquement dans le secteur coopératif, avant d’accompagner les individus et les organisations.

Illustration de Samuel Michalon

Samuel MICHALON

Samuel est l’oreille attentive, le démêleur de situations.

Psychologue du travail, papa, beau-papa, et bucheron aux heures (pas) perdues.

Mais pourquoi devoir passer tout son temps à travailler ? C’est  cette question qui le pousse à commencer à étudier le travail par l’entrée de la psychologie. 

Ses aspirations :

Travailler moins en questionnant le temps libéré et le droit à l’inactivité, illustré par son premier travail de recherche »Les inactifs travaillent-ils ? ».

Il est également co-auteur de “Non au temps plein subi ! Plaidoyer pour un droit au temps libéré” (Édition du Croquant, 2013)

Travailler mieux : il est aussi formateur en prévention de la santé et sur les risques psychosociaux ; intervient pour des démarches individuelles ou collectives, et accompagne les organisations dans ce sens.

Illustration de Samuel Michalon

C’est chez Oxalis, coopérative d’entrepreneur.e.s, (une ruche de pluriactif.ve.s engagé.e.s) que Samuel et Céline partagent des idées, des similitudes et commencent à travailler ensemble.

Réflechir et proposer des solutions concrètes, pour plus de droits sociaux, plus de solidarité, défi quotidien pour créer du droit et de la protection sociale… C’est innover, mais aussi résister.

Share This